TRIBUNE MAG VILLE N° 114

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  9 Octobre 2017, 17:04  -  #NEWS SAINT JEAN DE MONTS, #TRIBUNE MUNICIPALE, #TRIBUNE COMMUNAUTAIRE, #CONSEIL MUNICIPAL

Saint Jean de Monts

Saint Jean de Monts

" Nous rendons hommage à la mémoire de Simone Veil, une femme qui a fait l'Histoire et rentre dans la légende des premières grandes dames de France. La France perd une figure iconique de l'histoire de la République ".

 

Après une saison mitigée et depuis le début d’accroissement des risques liés à la saison estivale, nous tenions à remercier, tous les acteurs économiques, les professionnels du tourisme, de santé, les agents communaux, intercommunaux et les forces de sécurité pour leurs implications et leurs prestations efficaces reconnues de tous. 

 

Une période d’été où les trois élus de l’UDCI Montois ont pu mesurer l’importance de vos actions sur le terrain, en faisant du tourisme un levier encore plus puissant en faveur du développement de notre territoire. A contrario,  nous avons pu constater et déplorer la difficulté dans beaucoup de secteur à recruter du personnel polyvalent, notamment au sein des entreprises de l'hôtellerie-restauration, bar, camping...

 

« Camping… », Où nous avons une nouvelle fois laissé faire l’installation illégale des gens du voyage sur le stade scolaire qu’ils ont envahi en forçant les blocs de béton. En dehors de toute logique, le maire a refusé de procéder à l’évacuation forcée de ces populations laissant ainsi les Montois subir des atteintes à la salubrité, à la sécurité et à la tranquillité publique ! Pourquoi la ville de Saint-Jean de Monts ne dispose-t-elle pas de terrain d’accueil de grand passage pour les gens du voyage ? Des gens du voyage qui avaient informé le maire de leur venue.

 

Une rentrée 2017 à 4 jours, tout est  à réorganiser !

Côté municipal, la rentrée scolaire 2017, montre un nouveau changement de cap, un rétropédalage  vers le retour à la semaine des  4 jours.

Une belle pagaille pour une réforme ou  plus de 60 % des familles étaient contre. Une réforme coûteuse, inefficace, fatigante où  le rythme biologique de l’enfant n’avait pas été pris en compte et respecté. Une réforme « extrêmement chaotique », « imposée », à « marche forcée » … et pourtant en votant contre il y a 3 ans (2014) les élus de l’UDCI avaient tiré la sonnette d’alarme sans être une fois de plus écouté. Il y aura tout une organisation à prévoir et à revoir…

 

L’enfant a une horloge interne !

En souhaitant pour une fois que le rythme de l’enfant soit pris en compte car, il ne doit pas être à contretemps ou à contre-phase des principaux rythmes biologiques, psychologiques ou biopsychologiques de vos enfants, quels que soient leur âge et leurs particularités, et quels que soient le lieu d’habitation, la « catégorie sociale » et la culture de leur famille.

 

Bonne rentrée à tous.

Karine Irr, Gianna Cannelle, Eric Brondy.