PLUS DE 40M€ DE DETTE POUR SAINT-JEAN DE MONTS !

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  27 Avril 2017, 16:16  -  #CONSEIL MUNICIPAL, #DETTE DE SAINT JEAN DE MONTS, #NEWS SAINT JEAN DE MONTS

ILS JUSTIFIENT NOS TAXES OUEST FRANCE 26 AVRIL 2017

ILS JUSTIFIENT NOS TAXES OUEST FRANCE 26 AVRIL 2017

Pourquoi Monsieur Ricolleau et son équipe ne sont-ils pas des élus responsables qui ne flambent pas avec l’argent des Montois ?

Imaginez ce que vous feriez en arrivant dans un casino avec une carte au crédit illimitée en poche ! Remplacez le casino par la mairie, la carte de crédit par  la fiscalité locale et les joueurs  par le maire de Saint-Jean de Monts et son équipe.

SECOUEZ ! Comme à Saint-Jean de Monts, vous obtiendrez une gabegie financière, une dette de près de plus de 40M€ et des taxes à GOGO, + 2 % en 2017 pour des services de proximité  en baisse et de moindre qualité.

 

AUGMENTATIONS DES IMPÔTS LOCAUX

SAINT-JEAN DE MONTS DEPUIS 2014 A CE JOUR 


- 2017 + 2 %

- 2016 + 3 %

- 2015 + 5 %

- 2014 + 3 %

 

EVOLUTION DES TAXES POUR UN COUPLE AVEC UN ENFANT

 

TAXES FONCIÈRES SAINT-JEAN DE MONTS

+ 50 % entre 2009 et 2016

 

2016 : 1650 €

2015 : 1450 €

2014 : 1403 €

2013 : 1363 €

2012 : 1317 €

2011 : 1266 €

2010 : 1186 €

2009 : 1100 €

 

TAXES D’HABITATION SAINT-JEAN DE MONTS

+ 48 % entre 2008 et 2016

 

2016 : 1590 €

2015 : 1366 €

2014 : 1290 €

2013 : 1239 €

2012 : 1198 €

2011 : 1151 €

2010 : 1074 €

2009 : 1146 €

2008 : 1070 €

 

Et ne parlons pas de l’augmentation des taxes de la COM COM + 12.56 % et de sa dette,   on ne mutualise pas, on multiplie !

 

« TROP C’EST TROP ! L’inventivité des élus locaux apparentés socialistes  de Saint-Jean de Monts demeure sans limites lorsqu’il s’agit de financer sur le dos des Montois des dépenses de prestige et d’image. »

 

« La baisse des dotations de l’Etat, l’éternelle ritournelle de M.Ricolleau et de son équipe qui n’assume pas leur  gabegie financière au point de se justifier tous les ans dans les médias pour faire avaler la pilule aux Montois, il faut les stopper dans leurs gestions pharaoniques !

La baisse des dotations de l’Etat était facilement prévisible depuis 2004 via les annonces des différents gouvernements. Pourquoi  le maire, et son équipe, Mr Gérard Milcendeau, Mr Miguel Charrier et Md Véronique Launay ont-ils  continué de l’ignorer et ne l’ont  pas anticipé ? Par ailleurs cela suppose qu’ils cessent de s’imaginer que la collectivité peut faire un usage plus judicieux de l’argent des ménages montois, pourtant difficilement gagné, que ces ménages eux-mêmes.

Et que dire sur l’entretien des bâtiments publics, des travaux du quotidien, de l’achat de matériel pour que les employés communaux  travaillent dans de meilleures conditions, et que les Montois soient moins taxés par des impôts locaux exorbitants !  Nous faudra-t-il  attendre plus de 30 ans (fin illusoire du remboursement de la dette de + 40M€) pour commencer avoir une meilleure gestion ? »

 

N’attendons 2019, l’année préélectorale de l’élection municipale pour une stabilisation des taxes !

SAINT JEAN DE MONTS OUEST-FRANCE 27 AVRIL 2017

 

L'UNE DE NOS IDÉES ?

 

« Avoir une meilleure gestion, sans clientélisme ;  des investissements, oui, mais si nous en avons les moyens et puis mettre en place un comité d’éthique communal et intercommunal, indépendant et respectable afin de lutter contre les risques de corruption et de népotisme. Avec mission de vérifier si les subventions accordées, les recrutements communaux ou intercommunaux, ou les marchés publics, sont bien exempts de favoritisme. Donner la présidence de la commission des finances à trois personnes : l’une de la majorité, l’autre de ou des oppositions et à un membre de la société civile non élu. Cela permettrait à des yeux extérieurs de jauger si les intérêts financiers et fiscaux de la population montoise sont respectés et de tirer la sonnette d’alarme en cas de dérive ou d’abus.»

Voilà l’une de nos idées.