UNE VRAIE RÉVOLUTION CULTURELLE !

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  31 Janvier 2017, 20:49  -  #NEWS SAINT JEAN DE MONTS, #CONSEIL MUNICIPAL, #DETTE DE SAINT JEAN DE MONTS

OUEST-FRANCE 25 JANVIER 2017

OUEST-FRANCE 25 JANVIER 2017

Une vraie révolution culturelle ! Une nouvelle taxe pour les associations montoises !

 

Le thermomètre monte depuis des mois entre la mairie et certaines associations montoises !

 

Le torchon a commencé à brûler en octobre dernier, lorsque la ville via un agent municipal  a annoncé par téléphone à certaines associations que le conseil municipal avait pris une délibération pour leur demander de payer l'utilisation des salles municipales dès l’année 2017. Piquées au vif, les associations avaient refusé par principe de payer n’ayant pas été officiellement informé par courrier et non prévue dans leurs budgets prévisionnels et certaines avaient interpellé les élus de l’UDCI pour les aider.

 

Les missives échangées avec la mairie ont commencé à se corser nous expliquent  plusieurs membres d’associations.

 

" Nous pourrions utiliser notre petite trésorerie, une fois, mais après ? "

 

" Nous avons déjà supprimé des activités, comme le loto, le concours de belote, le poker, ou des conférences pour d’autres  car cela nous coûtait de l'argent à Odysséa.  Augmenter les cotisations ne changerait pas grand-chose. Nos associations sont vectrices de liens sociaux, pourquoi vouloir les détruire ? "

 

" Les associations ne sont pas là pour renflouer les caisses vides de la ville ou de la SEM, si la situation ne s'arrange pas, certains des bénévoles menacent de jeter l'éponge. "

 

Diviser pour mieux régner !

 

" Ainsi, concrètement pour le maire, si les salles prêtées aux associations pour organiser des cours de danse, marches, arts ... mais aussi des réunions, A-G, répétitions de spectacles etc. … resteront gratuites. Toutes les manifestations qui sont payantes pour les habitants et qui permettent à l'association de gagner de l'argent (lotos, théâtre, repas, concours de belote, bourses aux jouets ...)  seront soumises à cette location ".

Un coup dur pour les présidents d'associations,  qui généralement organisent ces manifestations en premier lieu pour offrir des occupations aux habitants, comme des thés dansants, des lotos, concours de belote ou de poker, des repas le week-end ;  mais aussi pour avoir des revenus complémentaires  et faire fonctionner au mieux leurs  associations en organisant des évènements supplémentaires.

 

Une incompréhension pour certains présidents de petites associations montoises.

 

" Pourquoi certaines associations ne paieraient-elles pas de location, alors qu’elles touchent  des subventions nettement plus élevées que les nôtres, comme l’association « la Folie » à Odysséa  ou certaines associations qui organisent  de belles manifestations et  génèrent  de belles recettes ! Tout comme certains clubs qui utilisent  Odysséa ou  profitent  de l’entresol de la mairie, de la ferme du Vasais ou bien les associations qui organisent des épreuves sportives au complexe, et  qui engendrent  de  gros gains, paieront-ils  aussi une location ? " Demande une trésorière.

 

POUR LES ÉLUS DE l’UDCI Montois ;

 

" Pourquoi le maire a-t-il changé son fusil d’épaule depuis le dernier conseil municipal  du 7 décembre 2016 où  il avait annoncé publiquement et par écrit que les salles étaient gratuites pour les associations loi 1901 ? Les finances sont-elles  si mauvaises pour en arriver là et ponctionner une nouvelle fois les Montois ? 

 

PROPOSITION des élus de l’UDCI Montois : " Nous proposons au maire d’instaurer des tarifs préférentiels et  dégressifs pour la location de salles communales ou pour « Odysséa »,  pour les associations montoises (loi 1901) après la deuxième location de salles, la première étant offerte (sauf odysséa), selon l’importance de la manifestation et de la recette récoltée.

 

QUESTION : " Les associations hébergées  gratuitement aujourd’hui dans des locaux municipaux, le maire songe-t-il, demain, à leur demander de verser  un loyer ? "

OUEST-FRANCE 31 JANVIER 2017

OUEST-FRANCE 31 JANVIER 2017