2 ÉLUS MONTOIS PIÉGÉS PAR 42643 RAGONDINS.

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  26 Octobre 2016, 08:48  -  #CONSEIL COMMUNAUTAIRE, #NEWS SAINT JEAN DE MONTS

OUEST FRANCE

OUEST FRANCE

" J’en appelle au bon sens d’André Ricolleau et de Raoul Grondin, pour qu’un point de collecte convenable soit trouvé. Sans quoi les piégeurs, à qui j’apporte mon total soutien, arrêteront de piéger. Il en va de la préservation de l’environnement, sinon les ragondins vont avoir un avenir doré dans le marais montois. "

 

" Les communes de La Barre-de-Monts et du Perrier se sont arrangées pour proposer des points de collecte. Sauf qu’à Saint-Jean-de-Monts, la collecte aux Rouchères n’existe plus, puisque la propriété du défunt Olivier Raballand, qui accueillait ce point, a été vendue ",

 

 

Martine Aury, conseillère départementale et déléguée nationale Chasse pêche nature et tradition

 

 

"Cet animal est responsable de nombreuses dégradations de berges. Sa limitation est organisée, notamment par le piégeage. Les piégeurs sont indemnisés au nombre de collecte de queues de ces animaux soit 1.70€ par animal." Les élus de l’UDCI Montois, "nous proposons 2.50€ car  il y a de moins en moins de piégeurs et de plus en plus de ragondins " et souhaitant qu'André Ricolleau, président de la communauté de communes OMDM, entende la demande du syndicat SMGEMB pour un nouveau lieu de collecte."

 

Karine Irr et Eric BRONDY, élus communautaires OMDM.

LE RAGONDIN ET UNE CAGE.

LE RAGONDIN ET UNE CAGE.

IMPACTS :

 

Le ragondin est une espèce de rongeur originaire d'Amérique du sud qui a été introduit au 19ème siècle pour l'exploitation de sa fourrure. L'espèce colonise les milieux humides d'une grande partie de la France, et occasionne de nombreux dégâts que ce soit sur le plan écologique mais également sur les activités humaines.

 

Le ragondin occasionne divers impacts sur la faune, la flore et les habitats naturels.



Les ragondins construisent un réseau de galeries au niveau des berges du marais, ce qui entraine une dégradation et une mise à nu des berges favorisant leur érosion progressive ainsi qu’une instabilité des berges. 



La prolifération du ragondin entraîne une consommation excessive de végétaux aquatiques, et donc une menace sur certaines espèces végétales aquatiques. De manière générale cette prolifération se fait au détriment des autres espèces animales présentes dans le milieu, puisque le ragondin contrairement aux autres espèces n’a pas de prédateur dans le milieu.

 

La destruction des habitats causée par les ragondins menace les espèces d’oiseaux, de poissons et d’invertébrés. 

 

Le ragondin occasionne également des dégâts aux activités humaines et notamment aux cultures (céréales, maraîchage, écorçage dans les peupleraies…).

 

De plus, l’espèce peut également transmettre des maladies telles que la douve du foie ou la leptospirose.