OCÉAN MARAIS DE MONTS, LA NOUVELLE POMPE A FRIC + 4.5 %

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  18 Avril 2016, 10:20  -  #CONSEIL COMMUNAUTAIRE

O-F 15 AVRIL 2016

O-F 15 AVRIL 2016

C-V 21 AVRIL 2016

C-V 21 AVRIL 2016

TEXTE LU PAR ERIC BRONDY LORS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE OCEAN-MARAIS-DE-MONTS.

 

Crise ou pas crise, l'inventivité de certains seigneurs locaux  demeure sans limite lorsqu'il s'agit de financer sur le dos du citoyen des dépenses de prestige et d'image ou de recruter à tour de bras via la famille ou les amis pour se fabriquer un clientélisme politique.

 

La communauté de communes Océan marais de monts gaspille, et nous, nous payons !

 

L’intercommunalité : la nouvelle pompe à fric !

 

Conséquence : les impôts locaux ont augmenté et,  pourtant,  la collectivité est endettée jusqu’aux yeux pour avoir succombé au doux parfum des emprunts.

 

Sans compter qu’avec l’intercommunalité, les bêtises… sont surdimensionnées ! Loin de réaliser des économies d’échelle, ce qui devrait être le cas avec la mutualisation, le regroupement s’est traduit par une explosion des dépenses pharaoniques !

 

Les contribuables plumés par " les ordures " 

 

L’enlèvement des ordures ménagères coûte de plus en plus cher aux contribuables pour un service qui me laisse perplexe et que dire de la gestion défaillante de la communauté de communes qui alourdit la facture !

 

Encore 4.5 % d’augmentation de la fiscalité directe, et la TEOM passe de 17.12 %  à 17.21 % ; ce qui fera plus de 30 % d’augmentation des taxes sous votre mandat, fin 2020.

 

ET EN 2016 :

 

T.H. : 6.21  %

T.F.B. : 9.72 %

T.F.N.B. : 5.89 %

C.F.E. : 4.54 %

 

Nous n’avons aucune marge de manœuvre sans l’augmentation des ressources fiscales et même avec l’augmentation des taxes nous sommes et resterons dans le rouge.

Si nous ne changeons pas d’orientations et de politique budgétaire, il n’y aura qu’une triste fin !

 

La com com est censée réduire la dépense publique, et pourtant l’intercommunalité l’a augmentée, tout en éloignant les électeurs des prises de décisions qui pourtant les concernent.

 

L' " intercommunalité " nous conduirait-elle  droit dans le mur ?

 

Un exemple de dépense pharaonique :

Le Daviaud en cumulant les deux projets, nous restons dans l’enveloppe prévue au budget initial "  qui était d’un million d’euros.  (Cf. article O-F du 02 juillet 2015) dixit Raoul Grondin.

Mais bizarrement voilà que l’on nous annonce un budget de 1 605 350.81 € + 38 400 € pour le projet Escape Game et le stand, soit un montant total de 1 643 750.81 € soit une plus-value d’un montant de 643 750.81 € (+ 64.37 %).

 

A quand une vraie prise de conscience des élus que vous êtes sur votre gabegie financière ?

 

© Eric Brondy le 13 avril 2016

OCÉAN MARAIS DE MONTS 13 AVRIL 2016  BUDGET SUBVENTION O-F 15 AVRIL 2016

OCÉAN MARAIS DE MONTS 13 AVRIL 2016 BUDGET SUBVENTION O-F 15 AVRIL 2016