TRIBUNE VILLE N°105, " MENSONGES OU INTOX " !

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  18 Juillet 2015, 22:13  -  #TRIBUNE MUNICIPALE

Saint Jean de Monts la folie des grandeur 

Suite à la sortie du magazine municipal n° 104 " Mensonges ou Intox " !

 

Dépenses de fonctionnement 2014 : 20.038.914 €

Prévisions pour 2015 : 19.170.000 €

Soit une différence de - 4,34% !

 

Alors pourquoi la majorité municipale socialiste a-t-elle voté favorablement une hausse de 5 % sur les taxes locales ?

Comment André Ricolleau ose-t-il dire et écrire que cette diminution est supérieure en pourcentage à l'augmentation des impôts prévus pour 2015 ?

L'endettement est bien réel et les Montois devront payer la facture de sa gestion catastrophique au travers d’une fiscalité de plus en plus lourde!

 

Mais pourquoi poursuivre de tels projets pharaoniques qui se chiffrent en millions d'euros, opprimant ainsi les Montois à plus de taxes ? monsieur le maire envisagerait-il de remplacer monsieur Louis de Funès dans le rôle de Don Salluste… En lui souhaitant que les Montois ne l’envoient pas aux Barbaresques !

 

A contrario, il devra avec son équipe municipale continuer de ponctionner encore et encore les Montois et ce, pour de nombreuses années.

 

Les actions des élus de L’UDCI Montois sont utiles !

1er ACTE ; Monsieur Ricolleau jette l’éponge pour l’élection départementale.

2e ACTE : la facture du centre-ville annoncée en début de mandat par Don Salluste est passée de 3.500.000 € à 2.500.000 €.

 

Les élus de l’UDCI sont bien présents dans les diverses commissions où nous faisons entendre nos positions (même si elles ne sont pas retenues). Nous le serons pendant les  5 années restantes de notre mandat et cela dans un esprit constructif.

 

Vous pouvez compter sur nous. Nous inscrivons nos démarches dans un dialogue nécessaire mais également dans des démarches vigilantes et exigeantes.

Notre credo reste la défense des montois vis-à-vis d'une gestion trop dépensière du maire et de sa majorité socialiste. Bonne saison aux uns et bonnes vacances aux autres.

 

(Notre tribune d'expression ne doit pas dépasser 150 caractères, les espaces compris).