Les nouvelles facettes des intentions du maire et de son équipe.

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  11 Mars 2015, 21:14  -  #CONSEIL MUNICIPAL, #NEWS SAINT JEAN DE MONTS

SAINT JEAN DE MONTS OUEST FRANCE 11 MARS 2015

SAINT JEAN DE MONTS OUEST FRANCE 11 MARS 2015

La séance du conseil municipal du 11 mars dernier a démontré les nouvelles facettes des intentions du maire et de son équipe qui cautionne une fois de plus sans réagir.
 

Se sentant obligé d'étaler les chiffres de la commune sur la place publique, la vérité sur ceux-ci ne peut rester cachée plus longtemps, même si l'interprétation faite par les élus de la majorité est des plus fallacieuses :

- L’endettement : "ce n'est pas de leur faute....

- Les charges pesant sur la commune : "c'est à cause des autres" !

 

Ne pouvant plus nier l'évidence, il s'attaque  aux personnes de l'UDCI, allant même jusqu'à porter des jugements de valeur sur un établissement bancaire de premier plan, qui a refusé toute forme de prêt à la commune. La cause est l'endettement abyssal de Saint-Jean-de-Monts.

 

"Oui Monsieur le Maire; nous avons menti sur la dette de notre commune. Il est vrai que celle-ci n’est pas de 50M€ mais bien plus".

 

La dette bien réelle à fin 2014 concerne une ouverture de crédit à : 2.500 k€ avec une utilisation de : 2.300 k€ pour des crédits à long et moyen terme de : 44.604 k€.

Soit un total d'encours à fin décembre auprès des institutions financières de : 46.904 k€.

Évidemment, à cela, il faudra rajouter le fonds de roulement déjà négatif.

De plus, vous avez confirmé en conseil la souscription d'autres emprunts pour 2015 de : 2.500 k€, ce que vous aviez annoncé en février dernier.

 

LA DETTE ; voilà certainement la notion qui fait polémique au sein de notre commune et de  l'intercommunalité !

Vous essayez  de justifier encore et encore, l’imposition des Montoises et des Montois encore plus forte de jour en jour, asphyxiant ainsi les ménages et les entreprises.

La dette est pour les uns la manifestation d’un entrepreneuriat vertueux et pour les autres le signe d’une gestion laxiste!

 

Mais alors, dette de qui, dette de quoi, dette imaginaire ?

 

Monsieur le Maire : les chiffres sont têtus et mettent en exergue la gestion ou plus exactement son manque ayant régné ces dernières années dans notre commune. 

Gérer, c'est prévoir ! A entendre la présentation qui a été faite lundi soir par vos colistiers, il n'y a eu aucune anticipation sur la baisse de dotations globales de l’état et autres modifications fiscales.

 

Et pourtant, d'autres communes plus vertueuses regardent l'avenir sans nuage et ont les moyens de poursuivre des aménagements cohérents et surtout supportables par leurs administrés.

 

Monsieur le Maire, renseignez-vous, regardez vers les autres communes environnantes et vous constaterez que les impôts supportés par les Montois sont lourds, très lourds. De plus, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères est hors norme sur SAINT-JEAN-DE-MONTS comme l'a d'ailleurs constaté TRIVALIS au cours de sa dernière réunion de présentation aux élus locaux. Ce qui ne permet plus d'inciter les Montois à plus de civilité vis à vis du tri sélectif. 

Le fait de maîtriser à la perfection l'art sémantique et syntaxique de la langue française est le propre du beau parleur.

Ce dernier parle bien, il enjolive les choses mais le fond peut être moins consistant que l'apparence.

 

Historiquement, le Français est une langue parlée. Qu'est-ce qu'une faute d'orthographe ?

C'est un manquement aux normes qui règlent la façon d'écrire un mot dans une langue.

Est-ce qu'une faute d'orthographe dans un texte écrit vous empêche d'en comprendre le sens ?

 

Qu'est-ce qu'une personne honnête ?

C'est quelqu'un qui agit avec droiture et loyauté, mène une existence conforme aux règles de la morale sociale et de la probité. C'est une personne qui se montre très scrupuleuse dans les questions d'argent ou d'intérêts.

 

Qu'est-ce que le mensonge ?

C'est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité ou encore la dissimulation de la vérité. Le mensonge est une forme de manipulation qui vise à faire croire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru, s'il avait su la vérité.

 

Que penser d'une personne qui tente de faire taire et de discréditer le groupe de l'UDCI Montois, alors qu'elle-même se trompe en citant CAMUS ?

 

Propos tenus lors du conseil municipal du 09/03/2015 : « Quand on ne nomme pas les affaires comme il faut, on augmente les malheurs du monde ».

La citation de CAMUS est « Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde ».

 

A voir comment le groupe majoritaire se défend pour expliquer sa gestion et plus particulièrement la dette, nous ne pouvons qu'être d'accord avec CAMUS, écrivain cher à certains, quand il écrit « la bêtise insiste toujours ».

 

Après nous avoir montré que les chiffres n'étaient pas leur matière de prédilection, il en est finalement de même pour l'art de la rhétorique.

Comme le disait l'humoriste, Pierre DESPROGES, « L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase »