RICOLLEAU HORS-JEU !

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  24 Janvier 2015, 00:00  -  #NEWS SAINT JEAN DE MONTS, #ELECTION SAINT JEAN DE MONTS, #ELECTIONS

LES ELUS SOCIALISTES EN VENDEE

LES ELUS SOCIALISTES EN VENDEE

Le conseiller général socialiste du canton de Saint-Jean-de-Monts ne briguera pas un nouveau mandat.

Une absence qui risque de peser lourd pour la gauche.

Le socialiste André Ricolleau se présentera-t-il ou pas aux élections départementales ?

La question était sur toutes les lèvres après les premières présentations de candidatures dans le canton.

Mais cela paraissait déjà plus clair au regard de son discours lors de la cérémonie des vœux de la Communauté de Communes Océan Marais de Monts.

Après deux mandats de conseiller général, il vient de couper court à toute rumeur.

C’est non. " Être président d’Océan-Marais de Monts et maire de la ville centre du canton, c’est déjà une charge importante. Ce n’aurait pas été loyal de solliciter un autre mandat, puisqu’aujourd’hui, avec la mutualisation et la réforme territoriale, cela ne représente plus la même charge de travail ", explique-t-il.

 

LE SOCIALISTE ANDRE RICOLLEAU

LE SOCIALISTE ANDRE RICOLLEAU

COMMUNIQUER UDCI :

Une sage décision que vient de prendre le socialiste André Ricolleau.

« Nous tenons à le remercier pour son engagement politique en tant que Conseiller Général. Après 25 ans en tant que premier magistrat de la ville, Président de la Communauté des Communes Océan Marais de Monts, Président de la SEM Saint Jean Activités, Président du Conseil d'Administration de l'EHPAD Ernest Guérin, et deux mandats de Conseiller Général... il était temps pour lui de tourner la page.

Pour ses amis socialistes cela sera moins facile. Mais ne vous inquiétez pas pour eux,  ils auront un candidat peut être moins estampillé couleur rose bonbon mais ils seront là » commente Eric Brondy

Il aurait été difficile pour lui de briguer un autre mandat au regard de son bilan.

« Une gestion municipale catastrophique avec une dette de plus de 50M€, un bilan communautaire déficitaire à fin 2013 de plus de 30M€, un emprunt toxique de 2.5M€ sur 20 ans, 5 plaintes pour délit et la suite…». Mais les élus de L’UDCI sont là et restent vigilants pour défendre les intérêts des Montois.