LE BOULET DE SAINT JEAN DE MONTS...

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  3 Janvier 2015, 15:20  -  #DETTE DE SAINT JEAN DE MONTS, #NEWS SAINT JEAN DE MONTS, #CONSEIL MUNICIPAL

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 11 DÉCEMBRE 2014.

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 11 DÉCEMBRE 2014.

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 11 DECEMBRE 2014.

INTERVENTIONS DES ELUS DU GROUPE DE  L’UDCI MONTOIS

SUITE AUX OBSERVATIONS DEFINITIVES DE LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES CONCERNANT LA GESTION DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MONTS

 

Suite à la demande de Monsieur le Préfet de la Vendée,  la Chambre Régionale des Comptes a été saisie à l’encontre de  la commune de Saint-Jean-de-Monts sur les années 2008 et les suivantes.

La CRC, après de nombreuses difficultés, a réussi à obtenir les observations définitives et les véritables documents de gestion de Monsieur le Maire André Ricolleau.

 

Qui paiera en fin de compte ?

INTERVENTIONS DES ÉLUS DE L'UDCI :

 

" Nous remercions la Chambre Régionale des Comptes des Pays de la Loire pour le travail effectué.

Un travail et des observations définitives qui nous permettent, au regard des chiffres communiqués… par la Préfecture de la Vendée et la DDFIP, d’avoir enfin accès aux véritables informations financières de la commune qui pourtant doivent être à disposition de tous les citoyens.

Des chiffres qui malheureusement ne font que confirmer les propos que les élus de l’UDCI  ont toujours évoqués.

Avant de débattre sur la teneur de ce rapport et surtout des mesures qui vont en découler, nous souhaitons à nouveau revenir sur l’ambiance délétère qui règne au sein de cette assemblée.

Un climat pernicieux dû à vous et aux élus de la majorité disposant des éléments financiers de la ville. Vous vous êtes permis de clamer haut et fort que nous étions des menteurs, que les finances se portaient bien et cela au cours des séances du Conseil d’avril 2014  et des suivantes.
Nous n’aborderons pas ce soir la pression psychologique et le harcèlement que certains employés municipaux subissent au quotidien, au point de leur être interdit d’avoir des relations amicales avec leurs anciens collègues".

 

IMPÔTS + IMPÔTS  = LE PORTE MONNAIE DES MONTOIS

IMPÔTS + IMPÔTS = LE PORTE MONNAIE DES MONTOIS

LES RÉPONSES DU MAIRE ET DES ÉLUS MAJORITAIRES AUX QUESTIONS DES ELUS DE l’UDCI LORS DES DIFFERENTS CONSEILS MUNICIPAUX TENUS DEPUIS AVRIL 2014 EN ATTESTENT !

ET D’AILLEURS NOUS VOUS LE RAPPELONS MAINTENANT :

 

- Y a-t-il des crédits structurés dans nos encours ?

Réponse du MAIRE  à plusieurs reprises : NON ! 

Alors que le rapport fait mention d’un  tel emprunt au minima dans les encours existants. (Cf. page 7)

 

- Quel est le montant des encours à court terme ?

1.000.000 € : vous savez Monsieur le MAIRE que ce chiffre est  loin de la réalité ! 

Plus de 4.300.000 € à fin septembre avec une pointe à presque 4.700.000 en février.

Durée d’amortissement de la dette de plus de 45 M€ sans tenir compte du déficit de 5,5 M€  constaté à fin 2014 !  C’est plus de 20 années voir près de 28 ans de remboursement à ce jour !

Vous hypothéquez l’avenir des générations futures qui seront obligées de payer votre folie des grandeurs.  C’est loin des critères financiers retenus par les communes les plus vertueuses (Inférieur à 10 ans).

Et que dire du taux moyen de 3,3 % payé par la commune sur l’ensemble de sa dette à fin 2013 ! Cela montre que Saint-Jean-de-Monts  n’est plus une belle signature pour les organismes préteurs lorsque les taux des marchés sont à ce jour inférieurs à 0,50%.

Notre capacité d’autofinancement ne suffit plus à payer les intérêts de la dette et l’amortissement des emprunts en K.

 

- Evidemment, qui paye cette gestion basée sur l’envol des encours de crédits ?

Les Montois supportent un taux de taxe d’habitation supérieur de 36 % par rapport à celui de communes équivalentes sur le plan national. Merci Monsieur le Maire.(Cf. fin de page 10)

Hormis que vous auriez  menti aux Montois depuis plusieurs années et pendant la campagne électorale, vous les prenez pour des «vaches à lait » puisqu’en 2013 vous avez poursuivi votre politique de hausse de l’ensemble des taxes locales. (Cf. Page 11)

Comment se fait-il que les charges du personnel augmentent de 6 % par an, alors que la communauté de communes Océan Marais de Monts est censée venir diminuer les charges de fonctionnement : dont le personnel ? (Cf. Page 10)

 

- Quand va cesser le soutien financier de la Commune à la SEM Saint Jean Activités ? 

- Quand celle-ci va-t-elle réellement payer ce qu’elle utilise ?

- Et quand la commune va-t-elle respecter l’article L2224-2 du CGI  lui interdisant de prendre en charge dans son budget général les dépenses de la SEM SJA ? (Cf. Page 18)

 

- Et que dire des méthodes plus que douteuses employées pour embellir tant soit peu les comptes annuels, en inscrivant des emprunts dans les exercices 2010 et 2013 alors que vous n’aviez pas eu les accords des établissements préteurs ?

Evidemment, cela vous permettait de rester  fictivement dans des ratios n’attirant pas les regards des services de la Chambre Régionale des Comptes. (Cf. Pages 8 et 9)

 

Pour conclure : contrairement à ce que vous avez annoncé par l’intermédiaire de votre première adjointe le 26 novembre dernier au cours du conseil municipal, nous pensons que tous les Montois sont capables de comprendre les chiffres de la commune et le sens du rapport élogieux de votre gabegie émanant de la Chambre Régionale des Comptes.

Ils vont une fois encore pouvoir juger de la qualité catastrophique de votre gestion !

Soyez certain que nous nous chargerons d'une plus large diffusion de ce rapport dans les jours à venir.

IL YA DES SOLUTIONS !

Qui paiera en fin de compte ?

En fin de compte, qui supportera le poids de toutes ces dettes ?

Ce sont les générations suivantes, à qui nous offrons notre dette en héritage.

Est-ce très moral ?

Est-ce très habile sur le plan économique ?

On plombe l’avenir de la nouvelle génération.

Saint Jean de Monts  a pu emprunter ; il n’est pas sûr que la génération de ceux qui ont 15 ans aujourd’hui apprécie le cadeau.

Mais Monsieur le Maire et Mesdames Messieurs les élus de la majorité en ont-ils consciences?

Le déficit et la dette ont conduit notre commune à la crise la plus grave depuis que Monsieur Ricolleau a été réélu Maire de Saint Jean de Monts, en imposants aux Montois de régler la note.

Il faut donc de toute urgence prendre des mesures.

Vouloir le faire en augmentant les impôts, c’est aggraver la récession donc les déficits.

La seule solution viable, c’est de réduire drastiquement les dépenses publiques en réduisant la ville aux stricts minimums des investissements et oublier les aménagements futurs.

Tant que le Maire et son équipe n’admettront pas que Saint Jean de Monts souffre d’un besoin d'étatisme avant que les montois s'aperçoivent que la dette publique n’est qu’un des symptômes de cette maladie, Saint Jean de Monts continuera à plonger.

Les élus de L’UDCI sont prêts à travailler avec la majorité pour trouver des solutions, afin de rendre aux montois du pouvoir d’achat.