Le problème est récurrent chaque été a Saint Jean de Monts !

par Le Groupe U.D.C.I Montois  -  6 Juillet 2015, 13:20  -  #NEWS SAINT JEAN DE MONTS

Orouët ; Gens du Voyage Saint Jean de Monts

Samedi  4 juillet, plusieurs caravanes de gens du voyage, se sont installés sur un terrain privé à Orouët où se dérouleront les prochains jeux Maraichins, le 19 juillet.

LES JEUX MARAICHINS

POUR INFOS : «LES GENS DU VOYAGE VIVENT SUR LA ROUTE»

 «Pas tous. La plupart sont nomades en effet, mais d’autres sont sédentarisés et vivent dans des maisons ou des appartements à l’année. Par définition, il est impossible d’avoir des statistiques précises puisqu’en France, on ne comptabilise pas les citoyens en fonction de leur appartenance à telle ou telle communauté. Dans un rapport publié fin 2012, la Cour des comptes donnait des estimations datant de 1990. Donc, au pifomètre, il y aurait entre 220 000 et 250 000 gens du voyage : 70 000 serait itinérants, 65 000 semi-itinérants et 105 000 sédentaires.»

 

«Les gens du voyage n’ont rien à voir avec des Roms, ce sont deux populations complètement différentes. Les premiers sont des citoyens français, parfois depuis des générations. A l’inverse, les Roms sont des migrants étrangers, ils viennent de Roumanie, de Bulgarie ou de l’ex-Yougoslavie. Ils arrivent souvent en France sans argent et vivent dans des squats ou des bidonvilles. Ils ont de grandes difficultés à trouver un travail légalement, à cause des mesures transitoires en vigueur jusqu’au 31 décembre. Contrairement aux autres citoyens européens, les Roumains et Bulgares doivent en effet obtenir une autorisation préalable de travail. Certains quittent leur cabanes faites de palettes pour vivre dans des caravanes un peu plus confortables... Ce qui entretient l’amalgame avec les gens du voyage alors que ces deux populations n’ont strictement rien à voir.»

 

Qu'est-ce qu'une aire de grand passage ?

 

"L'été, les gens du voyage se déplacent ensemble, souvent pour des cérémonies religieuses. Lorsque ces groupes font plus de 75 caravanes, on parle de grands rassemblements. La loi n'oblige pas les communes à prévoir une aire d'accueil, mais il est recommandé de disposer d'un espace pour héberger ces groupes. Sinon, les caravanes s'installent où elles peuvent, parfois sur des terrains privés".

PROPRIÉTÉ PRIVÉE "OROUËT"

L'aide d'un agent départemental.

 

Le Coordonnateur Gens du voyage, mis en place en 2008 à l’initiative de la Communauté de communes « Côte de lumière », en partenariat financier avec l’Etat, a été reconduit dans sa mission en 2009. Compte tenu du succès avéré de son action, plusieurs collectivités se sont ralliées à son financement. Il faut maintenant pérenniser le dispositif et favoriser l’adhésion de nouvelles communes à cette organisation (financement d’un poste, planification des terrains disponibles) ce qui permet aux services de l’Etat, aux collectivités territoriales et aux gens du voyage d’avoir un interlocuteur unique qui travaille en réseau.

 

Sur le secteur de Saint Jean de Monts, où l’on observe une forte pression (il n’y a pas de terrain de grands passages et celui habituellement utilisé à Saint Jean de Monts n’est plus disponible depuis 2009).

 

La ville de Saint Jean de Monts a-t-elle adhérée au schéma départemental d'accueil et de gestion des gens du voyage en Vendée ?

 

Des incidents opposent certains groupes de gens du voyage à la population montoise (Saint Jean de Monts), vol, dégradations, branchements illégaux en eau en électricité, défécation autour des habitations, déchets, occupation d'un terrain illégalement…  voila le ressenti des montois face aux gens du voyage.

 

Déjà en 2014, "on nous disait de ne pas faire de vagues, et il refusait de prendre notre plainte, mais qui va payer les dégâts, les factures d'eau et d'électricité" ? explique plusieurs habitants de Saint Jean de Monts.

Insultés, menacés, "certains sont rentrés sur nos propriétés privés pour nous voler et la mairie ne nous écoute pas, nous sommes seul et on se sent impuissants".

 

Á aujourd'hui dans la commune de Saint Jean de Monts, les gens du voyage se sont installés face aux services techniques, et à Orouët.

 

Les élus du Groupe de L'UDCI Montois invitent les habitants de Saint Jean de Monts qui sont exaspérés, à écrire a :

 

- Monsieur Le Procureur de la République,

place du Palais de Justice BP 10365 / 85109 LES SABLES D OLONNE CEDEX

- Monsieur Jacky HAUTIER, Sous Préfet des Sables d'Olonne

Quai des Boucaniers 85109 Les Sables d’Olonne Cedex 

- Monsieur Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet de la Vendée

29 rue Delille 85922 La-Roche-sur-Yon cedex 9 

- Monsieur Yannick Moreau député de la 3ème circonscription de la Vendée.

Mairie d'Olonne sur Mer Route des Sables 85340 Olonne sur Mer